…….. aux Bruyères                                


COVID 19

Comme vous le savez, la situation actuelle de confinement n’est pas sans créer des problèmes humains et financiers importants.

Notre village de répit des Bruyères n’y échappe pas, et sous peine de disparition nous allons devoir recourir aux aides
gouvernementales annoncées à condition qu’elles soient à la hauteur des ambitions affichées et qu’elles nous soient applicables.
Du fait du confinement, l’ensemble de nos réservations pour Mars, Avril et Mai ont été annulées, nous sommes dans l’expectative
pour Juin. Nos résidents venant de toute la France, il nous est impossible de pallier à ces défections en aussi peu de temps.
Mais, nous sommes désespérés de mettre cet outils en sommeil complet, alors qu’il pourrait rendre des services à la population
qui se trouve confinée parfois dans des conditions difficiles, nous pensons en particuliers aux personnes dépendantes (âge,
maladie, handicap) avec un ou plusieurs personnes hospitalisées et d’autres isolées. Également, à prendre en compte les milieux
défavorisés ou désocialisés.C’est pourquoi, nous avons proposé à l’ensemble des acteurs des secteurs sanitaires,
médico-sociaux et sociaux et aux instances
de tutelle, la mise à disposition des 10 chalets de notre village de répit
(soit environ 50 personnes).

Pendant cette période de confinement, la location sera gratuite, seuls seront facturés les prestations annexes
(repas, ménage, services à la personne).
Au delà de cette période de confinement, il faudra dans les mois qui viennent, gérer les séquelles de cette crise, tant au plan collectif
qu’au plan individuel.
Le besoin de séjours de répit et d’accompagnement personnalisé va en être accentué, et nous allons étudier pour cet automne
des formules de séjour à coût réduit, avec, nos l’espérons l’appui et la participation des tutelles et des partenaires institutionnels.
 Merci de relayer ces informations, afin que les familles en difficulté puissent contacter les services sociaux.
Mesdames, Messieurs, bonjour,
 Tout d’abord je tenais à vous remercier pour votre collaboration précieuse quant au plan de mise à disposition de logements, aux femmes victimes de violences conjugales,  qui a été développé et lancé hier par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
 Je reviens vers vous ce jour, non pas pour vous solliciter de nouveau sur des informations manquantes (je reste tout de même dans l’attente de retour pour certains réseaux habitat ou associations), mais pour vous transmettre le circuit de transmission de ces informations :
Monsieur le Vice-président Kefi-Jérôme a transmis hier soir, le tableau de logements bloqués – réservés, à Madame Nathalie GAY – Cheffe du pôle social au sein de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Auvergne-Rhône-Alpes et, à Madame Raphaèle HUGOT – Directrice régionale AURA aux droits des femmes et à l’égalité pour le gouvernement.
  • Ces dernières ont transmis à leurs tours, le tableau à Pierre Barruel – Directeur régional adjoint, qui a lui-même transférer ces éléments avec des instructions claires aux DDCS.
  • Les DDCS seront les chefs d’orchestre de la mise en œuvre de ce plan : en effet, les DDCS vont se mettre en lien avec les SIAO, et dès lors que ces derniers recevront un appel d’une femme victime de violences conjugales ou d’une association qui œuvre sur ce sujet, ils passeront par le tableau en question. La Région en sera informée, puisqu’elle sera chargée de régler loyer et charges.
Vous n’avez donc pas à vous soucier de transmettre ces informations au 115 (appartements bloqués pour femmes victimes de violences) car les appartements sont fléchés ainsi auprès des SIAO.
Les SIAO en lien avec les associations locales, pourront juger de la nature des demandes arrivant au 115 et faire le choix soit d’attribuer ces logements aux femmes déjà présentes dans les hébergements d’urgence pour les libérer, soit de les attribuer directement à celles qui appellent.
Vous serez contactés directement par les SIAO.
La Région s’engage à financer les loyers jusqu’au 31 mai directement auprès des partenaires bailleurs. Le bail peut être fait directement au nom de la bénéficiaire afin qu’elle puisse solliciter les aides de la CAF.
Pour votre parfaite information : La Région s’engage aussi à couvrir les besoins alimentaires. Nous laissons le soin aux associations locales de fournir les colis alimentaires et/ou repas concernant les occupants de ces logements et de préparer à l’issue de la période de confinement un état des dépenses afin que nous puissions voter une subvention permettant de les couvrir.
La Région propose enfin de prendre en charge des dépenses éventuelles complémentaires en mobilier par logement. N’hésitez pas à me contacter le cas échéant ou si vous avez des demandes de précision à ce sujet ou sur les autres aspects de ce plan d’urgence.
Je vous joins par ailleurs le communiqué de presse du Conseil régional envoyé hier et le tableau établi par mes soins à la suite de vos retours.
Monsieur le Vice-président vous remercie sincèrement de votre collaboration et votre action sans faille au service des femmes victimes et de leurs enfants.
Cheffe de projets – Direction de la Jeunesse, de la Santé, du Sport et du Handicap (DJSSH)

 Logo FNAR 2020
.
La FNAR (Fédération Nationale des Associations de Retraités) conventionne avec les Bruyères pour favoriser le départ en vacances et en répit de ses adhérents.
Création : La FNAR a été créée en 1974, pour rassembler initialement les Fédérations départementales de clubs de retraités, auxquelles se sont jointes à partir de 1990 des amicales et associations d’anciens d’entreprises.

Actuellement la FNAR regroupe environ 75 associations ou fédérations de tailles très diverses, allant de quelques dizaines d’adhérents à 25 000, ce qui représente environ 150 000 adhérents.

Objectifs : Comme l’UFR-Rg, la FNAR est sans considération d’ordre politique, syndical, corporatiste, confessionnel ou philosophique. Elle a pour objectifs de :

  • Représenter ses adhérents devant les pouvoirs publics, services, administrations et devant toutes instances publiques ou privées, nationaux ou internationaux.
  • Favoriser une meilleure connaissance mutuelle des activités et des préoccupations des personnes morales qui la composent et de leurs adhérents ;
  • Assurer l’étude, la représentation et la défense en justice ou ailleurs, contre toute décision ;
  • Entreprendre toutes actions et  rechercher tous moyens susceptibles d’aider à la défense des droits et des intérêts de ses adhérents.

 

                                                                                       20/01/2020 – Aide aux aidants

La Région Auvergne Rhône-Alpes soutient le projet d’agrandissement de l’établissement spécialisé à La MontagneBrugheas
Lire la suite 
………………….


 

Logo UP_L_FONDATION_G_RVB_170424La Fondation UP (Groupe UP – Chèque déjeuner) soutient les Bruyères

Aux termes d’une convention signée le 10 Décembre 2019 à Gennevilliers, la Fondation UP apporte un soutien financier sur trois ans aux Bruyères.

Ce soutien nous aidera à financer les animations et les heures de prise en charge des personnes aidées afin de permettre le répit des aidants.

Merci au Groupe UP, et à la Fondation UP pour son engagement en faveur des personnes en situation de dépendance

Retrouvez la Fondation UP et ses valeurs en cliquant ici


 

LAVOREL Mt Blanc


Logo RCF

Les Bruyères sur RCF

Mercredi 17 avril 2019, Xavier et Roger sont intervenus en direct sur RCF
pour présenter les Bruyères et parler des aidants et du répit.


Grâce au soutien du groupe VYV (Harmonie Mutuelle, MGEN, Chorum, ….) qui a retenu notre projet parmi 120 dossiers, nous mettons en ligne une cagnotte participative afin que chacun puisse apporter son soutien aux Bruyères.

Les sommes récoltées nous permettront :

  • d’assurer la pérennité du village
  • d’investir pour le développer et l’étendre
  • de permettre au plus grand nombre de personnes dépendantes et d’aidants de profiter de séjours au meilleur coût.

Pour nous soutenir, rendez-vous sur le site ULULE :

https://www.ulule.com/les-bruyeres/
Merci au groupe VYV qui double votre don
(dans la limite de 2000 Euros)

Et merci pour votre aide !


Bienvenue chez vous

  • Installez-vous dans un chalet en bois totalement accessible et équipé de matériel adapté à la demande.
  • Profitez du calme d’un site niché au creux d’une petit forêt.
  • Vivez au rythme des animations quotidiennes, des soirées ambiancées, de la piscine, selon vos goûts et vos souhaits.
  • Offrez-vous un vrai temps de répit grâce à l’accompagnement de nos auxiliaires de vie présentes sur le site.

 

photo-synthese


Plan global

Le domaine Les Bruyères est un village de vacances situé sur la commune de
Brughéas dans l’Allier, à 6 km de Vichy. Ce village appartient à l’Association de Préfiguration de la Fondation Denise Picard.

Toute l’année, Les Bruyères accueille des personnes dépendantes, que cette dépendance soit due à une maladie, à l’âge ou à un accident de la vie.  Notre vocation est de rendre accessible le répit et les vacances à des personnes vivant avec un handicap et leurs aidants, afin que ces dernières puissent bénéficier de vacances comme tout un chacun, et que les aidants puissent y trouver un temps de répit.

Dans un souci de mixité, nous accueillons aussi des vacanciers dits ‘valides’  a un tarif adapté n’incluant pas les différents services destinés aux personnes dépendantes.


Le village de répit ‘Les Bruyères’ est labellisé par LOGO Tourisme et Handicap
l’Association Tourisme et Handicap, et ce pour
les quatre handicaps :

Logos T&H– Handicap auditif
– Handicap mental
– Handicap moteur
– Handicap visuel

Pour tout renseignement sur ce label : http://www.tourisme-handicaps.org/

La lettre d’information Tourisme et Handicap


L’INCLUSIONIMG_20150714_183357

C’est militer pour une société qui est faite pour tous, qui sait s’adapter à chacun quelles que soient nos différences et qui invite chaque citoyen à y participer. C’est dans ce but que nous avons conçu le village de répit « Les Bruyères ».

POUR QUI ?

Un village à l’accueil chaleureux, conçu pour des vacances heureuses « comme les autres, avec sa famille, parmi ses amis » autour de la personne en perte d’autonomie temporaire ou permanente quelque soit le handicap.

POURQUOI ?

Charroux 07.2015

Pour vivre en harmonie avec sa famille ou ses amis des
moments de détente et de partage.
Pour continuer à s’épanouir malgré une situation invalidante
permanente ou temporaire, un handicap physique, mental,
psychologique ou une maladie.


Services à la personne sur mesurelogo SAP

Qu’il s’agisse d’une simple présence, de la toilette, des repas, de lecture, de cinéma, de piscine,
de ballades ou de randonnées…, vous ne serez jamais seuls et nous répondrons à vos demandes
via notre association de Services à la Personne (SAP), établie sur le même site.

 Autonomie et chaleur humaine

Nos chalets, d’une capacité individuelle de  1 à 4 personnes (petit chalet) ou 3 à 6 personnes (grand chalet) vous ouvrent leurs portes sur une ambiance « comme à la maison » avec votre famille, vos aidants et accompagnants.

Petit chaletGrand chalet

Engagement qualité

Soucieux d’apporter des solutions de séjours accompagnés performantes, le village Les Bruyères a engagé une démarche qualité de certification et de labellisation.


Vie pratique au Centre de Répit

Un accueil personnalisé 365 jours par an et 7 jours sur 7  de 9h00 à 18h00.
Des personnels formés à l’accueil de tous les publics.
Un service hôtelier « à la carte », de la pension complète avec services à l’hébergement meublé simple.
Des services d’accompagnement et d’aide au maintien de l’autonomie « sur mesure » :

  • Services à la famille
  • Services de la vie quotidienne
  • Services aux personnes handicapées, dépendantes, malades, âgées
  • Aide administrative
  • Animations adaptées

Bandeau accueil

_____________________________________________________________________________________________